MaraichageAuxois est le site d'une maraîchère auxoise en agriculture biologique.

Maraîchage biologique en Auxois

Qu'est qu'une AMAP?

Une AMAP est une association pour le maintien de l'agriculture paysanne ou de proximité.

Ce système de commercialisation est originaire du Japon et a commencé en France en Provence. Il s'est beaucoup développé depuis une quinzaine d'années. L'AMAP est une association de consommateurs qui passe des accords avec des producteurs locaux en général bio pour acheter leur production en plus grosse quantité pour ses adhérents. Les motivations premières des AMAPs sont de favoriser l'installation et le maintien de producteurs locaux en s'appropriant les marges de la grande distribution et en favorisant le contact humain.

Les avantages pour le producteur

Il sait à l'avance ce qu'il va vendre, et peut ainsi planifier sa production et réduire ses invendus. Il vend en gros au prix de détail. Il passe moins de temps à la vente que sur un marché. En général, les amaps paient le producteur en début de période et cela fait une petite avance. Les amappiens viennent en général deux fois par an aider le producteur au champ. Une partie des tâches administratives sont sous-traitées au bureau de l'amapp, récupération des chèques, annonces diverses, établissement des contrats... Ensuite, vendre en AMAP est un choix de société.

Les avantages pour l'adhérent

Il peut s'approvisionner en produits frais et locaux. Il peut rencontrer d'autres gens pour qui cela a de l'importance. Il connaît ses producteurs. Il peut vérifier d'où les produits viennent. Ensuite, acheter en AMAP est un choix de société.

Les inconvénients pour le producteur

Le producteur s'engage, il doit fournir le panier. Il doit arriver à le remplir pendant toute la période où il l'a promis. En légume, cela crée une grande complexité. Le jour de distribution, le stress est grand, on craint de ne pas avoir assez.

Les inconvénients pour l'adhérent

L'adhérent doit pouvoir se libérer pour venir chercher le panier aux heures de distribution. Il doit occasionnellement participer aux distributions. Pour les légumes, il ne choisit pas le contenu du panier. Il est engagé pour une durée et doit trouver un remplaçant ou perdre son panier s'il n'est pas disponible.

Fonctionnement commun à tous les lieux de distributions

Les sachets propres rendus sont réutilisés. J'ai cependant beaucoup de sacs en papier, limitez vous aux sacs qui correspondent en taille et résistance à ceux trouvés au rayon légume des supermarchés ou alors à des sacs beaucoup plus grands et résistants pour que les étourdis puissent repartir avec leur panier entier. Pour limiter le temps passés pour la réétulisation de ces sacs, il est demandé de les déplier et aplatir et de les trier par taille. Les sacs à fenêtre transparente sont trop fragiles pour être réutiliser.

J'organise parfois des ateliers aux champs pour permettre de se rencontrer sur le lieu de production. Quelques amappiens me font des demandes individuelles supplémentaires de participation. J'accepte toujours avec plaisir. Si vous désirez donner un coup de main, ce sera de préférence le dimanche ou le lundi.

Vous donnez les chèques à l'avance en général pour six mois, pour marquer votre engagement, les trésorières, (secteur de Genay/Semur et secteur de Montbard) me donnent un lot de chèques tous les mois.

Si quelqu'un vous fait votre panier, vérifiez que vous avez tout récupéré avant de partir. Si vous voyez dans les caisses des légumes non présents dans votre panier, il faut regarder sur l'ardoise s'il y a un choix avec un autre légumes souvent dans la même caisse ou s'il y a eu un oubli. Il est rare que je ne retrouve pas de de légumes oubliés en fin de distribution. C'est ennuyeux que certains puissent penser que les paniers sont plus petits que la réalité.

Les spécificités des distributions sur Genay et Semur

L'AMAPP "les paniers pierranne" avait été créée en 2010 pour aider un couple d'horticulteurs à se convertir au maraîchage bio. J'ai repris la partie maraîchère de leur exploitation en janvier 2014, à leur départ à la retraite. Cette association n'exite plus depuis janvier 2019. Les adhérents ont rejoint l'AMAP de Montbard qui a élargi son secteur d'action.

Les distributions de Genay se font dans un garage que je loue à côté de mon logement et de mes champs. Il est nécessaire d'amener un sac ou un panier pour ramener ses légumes.

Depuis janvier 2019, j'ai arrêté de demander aux amapiens de définir des tours de présence pour aider à la distribution. Cependant si vous avez un peu de temps pour aider, surtout en début de distribution, ce n'est pas de refus. Et, si vous n'avez pas le temps, vous pouvez aider à faire votre propre panier. Les gros paniers sont toujours à gauche et les petits à droite. Je sors habituellement deux balances, qu'il ne faut pas oublier de tarer en tapant sur le bouton T avec le récipient vide posé sur la balance. Le contenu du panier est inscrit sur une ardoise au dessus des légumes.

Après la distribution de Genay, je prépare les paniers à distribuer sur Semur. Je les livre gratuitement aux abonnés.

Les spécificités des distributions sur Montbard

Les amapiens du "comptoir de l'amap" rattachés au site de Montbard viennent chercher à tour de rôle les paniers à Genay les jeudis avec les contenants vides de tous les abonnés légumes. Ils sont remplis à Genay et amenés sur Montbard. Les amapiens viennent les récupérer quand cela les arrange dans le local du "comptoir de l'amap".

Pour éviter les erreurs, avant de commencer à rassembler les paniers il faut vérifier que le nombre de panier que je vous ai fait correspond à votre nombre de contenant et au nombre que Marie-Laure vous a annoncé.